Gestion des fausses déclarations

Gestion des fausses déclarations

Décembre 2020

Au cours des cinq dernières années, les programmes de sélection des risques accélérée ont connu une croissance exponentielle dans le secteur de l’assurance vie. Comme le processus de sélection des risques en l’assurance vie est de plus en plus accéléré et moins invasif, les assureurs se fient davantage à l’information divulguée par le client pour connaître les principaux facteurs de risque plutôt qu’aux mesures observées dans le cadre de la sélection des risques traditionnelle, comme le statut quant à l’usage du tabac et la stature de la personne. 

Lisa Seeman, deuxième vice-présidente et actuaire, Recherches biométriques et Clinton Innes, scientifique des données sénior, Analytiques intégrées, discutent de la façon dont la science des données et les techniques de surveillance actuarielles peuvent aider à gérer le risque de fausses déclarations découlant de la sélection des risques accélérée.

Voici le quatrième webinaire de la nouvelle série nord-américaine en cinq volets de Munich Re concernant les innovations en sélection des risques et en science des données.

Faits saillants

  • Risque de fausses déclarations lors d’une sélection des risques accélérée : Le risque de fausses déclarations a toujours été présent dans le processus de proposition d’assurance vie, mais il a augmenté avec les programmes de sélection des risques accélérée. Nous explorons comment le risque peut être géré au moyen de stratégies d’atténuation et de surveillance.
  • Modèles prédictifs comme stratégie d’atténuation : Les modèles prédictifs et les données de tiers peuvent atténuer le risque additionnel de représentation erronée découlant de l’abandon des exigences de sélection des risques traditionnelles. Nous examinons comment l’application des modèles prédictifs peut être personnalisée en fonction du programme de chaque assureur.
  • Surveillance des répercussions des fausses déclarations sur l’expérience de mortalité : Comment les assureurs sont-ils en mesure d’estimer les répercussions de la sélection des risques accélérée sur l’expérience de mortalité? Nous explorons certaines des pratiques de surveillance, comme les vérifications aléatoires et les révisions du RMT après l’émission de la police.

Visionnez un enregistrement du webinaire (en anglais) et téléchargez le sommaire pour obtenir des précisions.

Pour contacter les auteurs
Lisa Seeman
Lisa Seeman
Deuxième vice-présidente & actuaire
Recherche biométrique
Clinton Innes
Scientifique des données sénior
Analytiques intégrées

Re|penser l'avenir d'évaluation du risque